En Normandie, le Pays du Bessin au Virois

Vous n’en avez jamais entendu parler. Ce « pays » est-il indépendant ? Est-ce une communauté indépendante ? Est-ce un monde fictif... ? Ou sinon où se situe-t’il ? Si l’évocation du nom fait émerger en vous toutes ces interrogations, ne craignez rien : on vous en parle tout de suite.

Présentation

Alors, entité administrative ou pays imaginaire ? Bien sûr que ça existe 😉 . Il s’agit d’un regroupement territorial en France, quoique de découpage relativement récent. C’est avec la loi Voynet de 1999, instituant la création de « pays » en France, que le Bessin au Virois fait partie d’actuelles 358 entités reconnues.

Regroupement de collectivités locales françaises, le territoire est situé à l’ouest de Caen, dans le département du Calvados, en Basse-Normandie. Pour mieux vous situer, disons qu’elle s’étend d’ouest en est, des célèbres plages du débarquement de 1944 au bocage virois. Virois… comme Vire, l’ancienne commune, qui forme avec Bayeux les deux pôles urbains de ce territoire à dominante rurale. Composé de treize (13) communautés de commune, il compte quelque 142 000 habitants sur près de 2 074 km2 de superficie.

Pour plus d’informations sur les activités associatives et économiques menées dans ce micro-territoire, il suffit de voir ce site web.

Caractéristiques

Territoire aux multiples facettes, le Pays de Bessin au Virois possède de nombreux atouts économiques. Avec les deux tiers de la collecte laitière du Calvados, l’agriculture y est aussi très présente, ce qui mène à une industrie à dominante agro-alimentaire. Le pays dispose d’un littoral considérable pour la pêche et la conchyliculture. Le territoire affiche tout autant des opportunités touristiques : un tourisme « vert », dans sa partie sud, et un tourisme balnéaire et de mémoire (les différentes plages de débarquement lors de la Seconde Guerre Mondiale), au nord.

Autres aspects : un journal à périodicité biannuelle y paraît, et l’association du territoire subsiste grâce aux dotations de l’Etat français.